Tunisie: Changements et défis de la transition politique

Pendant 23 ans, une répression sans merci et un développement socio-économique impressionnant en Tunisie ont garanti un certain niveau de stabilité au régime de Ben Ali. Toutefois, le 14 janvier 2011, après plusieurs semaines de manifestations anti-gouvernementales, le Président a fui le pays mettant à nu le fallacieux « modèle Tunisien ». Si le départ de Ben Ali est un pas important pour le changement politique en Tunisie, le destin de la transition démocratique demeure incertain. A la lumière de ces changements et des ces défis, ce rapport évalue premièrement les facteurs ayant garanti la stabilité du régime Ben Ali. Deuxièmement, il explore les causes sous jacentes à son insoutenabilité culminant dans les révoltes populaires de décembre 2010 et janvier 2011 qui ont abouti à la chute de Ben Ali. Enfin, le rapport évalue les perspectives d’avenir d’une réelle transition démocratique en Tunisie en soulignant les principaux défis politiques et socio-économiques auxquels doit faire face le pays.

Maria Cristina Paciello est chercheuse à l’Istituto Affari Internazionali (Rome) et professeur d’Economie et Géographie Politique du Développement à l’Université de la Sapienza de Rome.

Fichier attachéTailleHitsLast download
MEDPRO TR No 3 WP2 Paciello on Tunisia.pdf399.57 KB13191 jour 3 heures ago
Date de publication: 
Lu, 23/05/2011
Auteur(s): 
Maria Cristina Paciello
Institut(s): IAI